qui sont-ils?

Le Bicéphale est le lieu de vie en même temps que celui des activités artistiques de la céramiste Pauline Jurquet et du peintre Benoit Rouer.
Il est aussi le nom que se sont vus attribuer les deux artistes eu égard à leurs œuvres dont certaines ont pu révéler des allures de synchronicité.

Pauline Jurquet a suivi une formation en décor céramique et complété ses études à l’école des Beaux-arts de Quimper. Elle portera ensuite un intérêt particulier pour l’architecture en terre d’Afrique et s’initiera aux pratiques traditionnelles de la terre en compagnie des potières de Farako, au Mali.
Son travail s’accentue aujourd’hui sur le caractère antagoniste du grès et de la porcelaine mais surtout sur une réflexion autour de l’empreinte.

Benoit Rouer à suivi des études de lettres à l’UQUAM (Université du Québec à Montréal).
Son travail plastique et pictural s’est enraciné d’une certaine manière sous l’égide de la littérature poétique dont il estime qu’elle reste l’ancrage essentiel de son parcours. Tout en conférant à l’ensemble de sa pratique des supports multiples (bâches usagées, zinc, bois, papier), son travail croise les influences des peintres du nouvel expressionnisme abstrait.

que font-ils?

En 2017, Les deux artistes quittent le Tarn et s’installent dans cet ancien corps de ferme familial situé à Trentels, dans le Lot-et-Garonne afin d’y entreprendre un projet de réhabilitation et de réaménagement des espaces.
En 2021, à l’issue de ces travaux, ils y présentent une exposition personnelle et déambulatoire à travers parcs et jardins, ateliers et salles d’exposition. A cette occasion, Un artiste, invité d’honneur participe à l’événement qui durera deux mois durant la période estivale.